Tu es là
Des sports

Navigation à la Barbade - Gus Reder & Anne Tindlae

Navigation à la Barbade - Gus Reder & Anne Tindlae
JANV. 31, 2017 @ 19:17

Adapté de Sporting Barbados Magazine - http://www.sportingbarbados.com/

La Barbade a toujours eu la chance de bénéficier de conditions de navigation presque idéales: eau claire et chaude, brises fortes et baies et plages protégées sur la côte ouest, faisant de la voile un sport naturel pour les Barbadiens. La Barbade est un endroit idéal pour les marins et les yachts de passage. .

La voile a une longue histoire à la Barbade, qui remonte à l'époque des clippers et des goélettes de commerce. Depuis lors, les marins, à la Barbade et dans le monde entier, se sont tournés vers les yachts de course et de croisière, ainsi que les dériveurs, pour se faire plaisir sur l'eau. Selon de nombreux chiffres, la voile à la Barbade a culminé dans les années 70 et 80 lorsque de grandes flottes de dériveurs Mirror, de Sunfish, de Kingfish et de Fireballs ont couru parmi une classe de handicaps composée de quillards construits localement et assortis d'autres conceptions. Le nombre de grands quillards capables de courir non seulement à la Barbade, mais aussi de se rendre à des régates dans les autres îles, a progressivement augmenté à partir du milieu des années 70. Des bateaux tels que Nefertiti, Bruggadung I et Countdown, conçus et construits localement, ainsi que Morning Mist, Angélique, Hard Seed, Sara, Morning Tide, Vierge, Immigrant, Jaystar, Bruggadung ll et Blazin sont devenus bien connus dans les Caraïbes.



Chez nous à la Barbade, les courses ont lieu tous les week-ends de fin décembre à juillet. Les samedis, les dériveurs et les quillards ont concouru dans la série de tournois pour handicapés autour de la bouée à Carlisle Bay. Le dimanche, beaucoup de grands quillards firent alors la course de Carlisle Bay à Shoal Bank, de la côte sud à Oistins, et retournèrent à l’arrivée à Carlisle Bay dans la série Offshore. Une fête après la course animée a toujours eu lieu au Barbados Yacht Club!

Chaque année à la fin des années 70 et au début des années 80, la très attendue course Coach House avait lieu le lendemain de Noël. Les quillards ont couru de Carlisle Bay jusqu'à la côte ouest de Coach House, un pub de style anglais à Paynes Bay. C'est à partir de cette course que la régate annuelle du Mount Gay Rum a débuté à la fin du mois de décembre 1985. À la fin des années 80, le rallye de l'Atlantique (ARC) a fait de la Barbade sa destination finale pour ses deux premières années, attirant un grand nombre de yachts et de marins en visite. sur nos côtes à la fin de décembre et au début de janvier chaque année. Malheureusement, en 1988, Jimmy Cornell, le fondateur de l’événement, a déplacé l’arrivée à Sainte-Lucie à la recherche de meilleures installations d’amarrage.



Au cours des vingt dernières années et au-delà, nos programmes de formation à la voile ont généré une profusion de marins de loisir et de compétition. Dans de nombreux cas, leur passion pour le sport découle de leur présence à l'extérieur et sur l'eau.

Depuis 1971, la BYYTA (Association de formation de yachting pour la jeunesse de la Barbade), dont le siège est à Brighton, a enseigné à un grand nombre de jeunes Bajans le dériveur polyvalent et durable. Après la fermeture des installations de Brighton au milieu des années 90, le BYYTA a rejoint la Barbados Yachting Association pour former la Barbados Sailing Association (BSA). La BSA a poursuivi son entraînement à la voile du Barbados Yacht Club (BYC) à l’aide du dériveur Topper récemment acquis et du dériveur pour deux personnes Echo 12. La Barbados Optimist Dinghy Association (BODA) a été créée en 2001 avec l’aide d’une flotte de dériveurs Optimist pour amener les plus jeunes enfants à la route et à la navigation dans l’eau. Pendant ce temps, le programme de formation à la voile de la BSA a formé et soutenu une équipe performante de jeunes marins qui ont participé à de nombreuses régates locales, régionales et internationales. La diminution du nombre de volontaires et l'augmentation des coûts liés à la maintenance et au remplacement des bateaux ont conduit à la reprise de la formation de base par une société privée, LRN2Sail, la BSA se concentrant sur la formation et l'administration du sport.

Un certain nombre de marins de cette époque de la voile barbadienne ont ensuite représenté leur pays au niveau international, notamment les olympiens Howard Palmer, Bruce Bayley, Shane Atwell, Andrew Burke, Rodney Reader et Greg Douglas. Malheureusement, comme dans de nombreux autres pays, le sport de la voile a lentement diminué au fil des ans. Cette baisse a été attribuée à la hausse du coût des bateaux et des équipements, à la concurrence d'autres sports et activités et à la diminution du temps de loisirs des adultes et des jeunes.

Cependant, à partir de 2006, l’importation du J / 24, un quillard monoplace de cinq personnes, a suscité un regain d’intérêt pour la voile concurrentielle à la Barbade, ainsi qu’à Grenade, Sainte-Lucie, Trinité-et-Saint-Vincent, avec autant 18 bateaux étant présents aux régates à la Barbade, à la Grenade, à Sainte-Lucie et à Bequia. Le haut niveau de navigation dans la classe J / 24 a donné naissance aux équipes Hawkeye, Maximum, Impulse et Esperanza qui ont très bien représenté la Barbade aux championnats du monde J / 24 aux États-Unis et en Allemagne. Cette classe reste très active aujourd'hui et est administrée par le club Barbados J / 24.

La relance de la ronde Barbados Race en 2011 par le Barbados Cruising Club, en association avec Barbados Tourism Management Inc. (BTMI) et Mount Gay Rum, a permis à certaines des machines à voile les plus rapides du monde de courir à la Barbade. La première course organisée autour de la Barbade a eu lieu le 1er janvier 1936, au cours de laquelle cinq goélettes marchandes se sont affrontées pour obtenir un «droit de se vanter» et un petit prix. Le vainqueur a été Sea Fox de Lou Kennedy en 10 heures et 20 minutes. Nous nous demandons ce que Lou Kennedy ferait du record actuel de 2 heures et 37 minutes du multicoque absolu absolu de la Team Concise Ms Barbados!



La Barbados Sailing Association a collaboré avec le BTMI et le Barbados Yacht Club pour rehausser le profil de la voile en organisant de nombreux événements couronnés de succès aux championnats du monde. Cette campagne a débuté en 2009 avec les Championnats du monde d'un mètre internationaux, suivis par les Championnats du monde Fireball en 2010, les 505 Mondes en 2013, les Championnats du Monde GP14 en 2016 et les Championnats Seaview Classic Dinghy également en 2016. BTMI et le BYC continuent de promouvoir la Barbade en tant que destination de tourisme sportif et proposent d'accueillir les championnats du monde OK Dinghy et Finn Masters en mai et juin 2017.

Pour célébrer 50 ans de sport dans une Barbade indépendante, la Barbados Sailing Association a travaillé en étroite collaboration avec l'Association olympique de la Barbade pour organiser une journée de dériveur le 20 novembre 2016 dans le cadre des Jeux Elite Independence. Cet événement mettait en vedette les meilleurs marins de la Barbade participant aux classes Optimist, Topper Topaz, GP14, Sunfish et Laser.



Le gouvernement de la Barbade continue d’améliorer les installations des bateaux locaux et des bateaux en visite. Dans le bassin intérieur du carénage et dans le port de Bridgetown, un nouvel espace de quais a été aménagé, comprenant des bureaux comprenant des bureaux pour les douanes, l’immigration et la santé portuaire, ainsi que des toilettes, des douches, des installations de buanderie, une alimentation en eau et à terre . Vers la fin de l'année 2016, ces nouvelles installations ont accueilli les bateaux participant à Barbados 50, un rassemblement transatlantique spécial organisé pour commémorer le cinquantième anniversaire de l'indépendance de la Barbade. Après un début symbolique à Londres fin juillet 2016, le rassemblement, organisé par Cornell Sailing Events et sponsorisé par BTMI, a fait escale dans différents ports d’Espagne et du Portugal pour se rendre au sud des îles Canaries et du Cap Vert. La flotte a ensuite traversé l’Atlantique pour arriver à la Barbade à temps pour la célébration du 50e anniversaire de la Barbade.

Indépendance le 30 novembre 2016. La Barbade 50 a été suivie par l'Atlantic Odyssey, qui a fait ses débuts à la Barbade en décembre 2015. L'Odyssey a quitté Ténériffe le 19 novembre 2016. Jimmy Cornell a également lancé le Multi Transat en janvier 2016, une nouvelle course destinée exclusivement aux multicoques de production. Les propriétaires de catamarans et de trimarans ont pu se rendre de l'autre côté de l'Atlantique et se rendre à la Barbade lors d'une épreuve de compétition débutant à Santa Cruz de Tenerife le 12 novembre 2016 et se terminant à la Barbade à temps pour les célébrations de l'indépendance.

Le fait d’avoir accueilli tant d’événements de voile prestigieux et couronnés de succès, dont quatre championnats du monde, au cours des dernières années a certainement contribué à rehausser le profil de la Barbade sur la scène internationale. Des efforts sont actuellement déployés pour accroître la participation aux programmes de formation à la voile, ainsi le sport en général.

 

     
Fermer