79°F 26°C
  • Histoire & Culture
Vous êtes ici
Le centre historique de Bridgetown et sa garnison

Site du patrimoine mondial de l’UNESCO

Le centre historique de Bridgetown et sa garnison - Les sites du patrimoine mondial ont une valeur universelle exceptionnelle pour l’humanité.

Avec l'inscription de son centre historique et de sa garnison au patrimoine mondial de l’UNESCO le 25 juin 2011, la Barbade a rejoint l’élite des nations recensant des biens dans cette prestigieuse liste. Pour une si petite île des Caraïbes, ce fut non seulement une consécration, mais également une formidable opportunité de répondre au déséquilibre géographique qui touche les sites d’Amérique latine et des Caraïbes. La Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel (1972) garantit la participation de l’UNESCO dans l’identification, la protection et la préservation de ce patrimoine.

Les sites du patrimoine mondial sont des lieux qui ont une valeur universelle exceptionnelle pour l’humanité. En d'autres termes, ces biens doivent non seulement avoir de l’importance au sein de leur propre pays, mais aussi au niveau mondial. Ils sont ajoutés à la liste du patrimoine mondial pour être protégés, et pour permettre aux futures générations de les admirer et d’en profiter.

Importance historique

Depuis l’arrivée des colons européens il y a environ 400 ans, Bridgetown est devenu l’un des principaux ports pour le transport de marchandises, notamment de sucre, mais aussi d’esclaves à travers le monde dans le cadre de la traite atlantique. La disposition des rues de Bridgetown, datant du début du XVIIe siècle, reflète à elle seule l’influence médiévale des tout premiers colons sur l’aménagement urbain. Son développement spontané et l’organisation de ses rues sinueuses ont contribué à améliorer et transformer l’architecture tropicale créole, bâtie par la main-d'œuvre africaine dans un style plus européen.

La Barbade était le premier port d’escale des bateaux qui effectuaient la traversée de l’Atlantique. La situation géographique de l’île donnait aux Britanniques un avantage militaire stratégique, à la fois pour défendre leurs intérêts commerciaux contre les Français, les Espagnols et les Hollandais, et pour asseoir leur puissance impériale dans la région. Les espaces portuaires fortifiés de la ville se trouvaient le long de Bay Street, du centre historique jusqu’à la garnison, autour de la baie de Carlisle. Un système de commandement militaire complexe se développa dans la garnison de Bridgetown à partir de 1650 et le site devint l’une des garnisons coloniales les plus fonctionnelles, disposant d'une structure des plus complètes dans le monde Atlantique.

Le centre historique de Bridgetown et sa garnison constituaient non seulement un port d’échange commercial international pour les marchandises et les esclaves, mais aussi d’échange culturel et idéologique dans le monde colonial de l’Atlantique. Dès le XVIIe siècle, des relations commerciales se sont établies entre l’Angleterre, l’Amérique du Nord, l’Afrique et les colonies antillaises, transformant le port en un carrefour cosmopolite pour le commerce, la colonisation et l’exploitation.

Bridgetown aujourd'hui

De nos jours, Bridgetown reste l’un des principaux pôles commerciaux de l’île. En plus du charme local de la ville, les touristes pourront profiter d’un grand nombre de centres commerciaux et faire du shopping dans des boutiques duty-free. On peut également y rencontrer des marchands ambulants avec leurs étalages colorés de produits frais et d’autres marchandises, particulièrement présents dans certains quartiers de la ville. Le port de plaisance et le célèbre pont Chamberlain Bridge offrent un espace protégé pour amarrer les bateaux de pêche et de plaisance ainsi que les catamarans. Au bout de la promenade, coté est, le parc Independence Square permet de s’accorder un moment de tranquillité en plein centre-ville. On y trouve de nombreux bancs avec une magnifique vue sur les berges et sur plusieurs bâtiments historiques de Bridgetown, tels que le Parlement.

     
Fermer